E-commerce : des colis seront livrés le dimanche

Ce nouveau service, lancé par un transporteur français, va desservir la région parisienne et être déployé dans quatorze autres grandes villes de la métropole.

livraison

C’est un nouveau tournant qui se profile sur le marché français du e-commerce. A partir du 19 novembre prochain, Chronopost, filiale du groupe La Poste, va lancer un service de livraison dominical, et pas seulement à Paris comme le propose déjà Amazon en partenariat avec le transporteur hollandais TNT. La marque au colis bleu compte prendre un coup d’avance sur son concurrent en dédoublant son offre en province et y desservir, en dehors des créneaux habituels, quatorze grandes villes (en plus de la capitale) : Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Grenoble, Nantes, Reims, Lille, Strasbourg, Lyon, Toulon et Aix-en-Provence seront concernés par cette première couverture destinée à encore à s’élargir par la suite.

600 000 colis par jour

Si ce nouveau dispositif semble répondre à une demande réelle du consommateur – 9 clients de Chronopost sur 10 aimeraient avoir le choix entre une livraison le samedi et le dimanche suite à une commande passée le vendredi – il ouvre également de nouvelles perspectives de business aux e-commerçants qui cherchent, depuis quelques années, à simplifier la gestion de leur chaîne logistique pour gagner en efficacité via des plateformes informatiques centralisées et des comparateurs de prix comme Packlink PRO.

Concrètement la filiale de La Poste acheminera les colis le dimanche matin, entre 9 heures et 13 heures, directement au domicile du client ou via un point-relais. Le groupe avait déjà effectué un premier test en 2016 avec l’enseigne Cdiscount, à Paris et dans le département des Hauts de Seine afin d’y mesurer le potentiel d’un tel service. Expérience concluante pour le transporteur qui a donc décidé d’accélérer la cadence en 2018.
Chronopost expédie déjà quotidiennement 600 000 colis, dont le tiers pour le e-commerce. Le groupe se fixe un premier objectif de 10 000 livraisons le 24 décembre prochain, veille de Noël qui tombe cette année un dimanche, avant d’atteindre un volume de 15 000 colis « en rythme de croisière ».

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).