Frais de livraison : 1 centime symbolique chez Amazon et la Fnac

Pour prendre à revers la loi qui lui interdit de cumuler remises et frais de port gratuits, Amazon facture désormais son service de livraison à…1 centime d’euros. La Fnac va lui emboîter le pas.

Pour rééquilibrer la concurrence entre les petits libraires indépendants et les géants du e-commerce comme Amazon, suffisamment puissants pour casser les prix, les députés ont voté fin juin une loi interdisant la gratuité des frais de port lorsque les remises pratiquées sur les livres atteignent au moins 5%. Cette mesure vient d’entrer en application. Amazon le signale d’ailleurs sur son site internet : « depuis la nouvelle loi du 8 juillet 2014 relative aux conditions de vente à distance des livres, nous ne sommes malheureusement plus autorisés à vous offrir la livraison gratuite pour une commande de livres ».

Peu importe, Amazon a déjà trouvé une parade tellement efficace qu’elle tourne en dérision ce nouveau règlement. Elle facturera son service de livraison mais au prix symbolique d’un centime d’euro ! Mieux, la note descendra même à 0,001 euros quand la commande concernée contiendra un livre (sans minimum d’achat). A partir d’un panier de 25 euros, le service restera gratuit. En fin, pour ceux qui ont souscrit un abonnement premium, aucun changement, ils continueront d’être exemptés de frais de port.

La Fnac, qui tente de développer un service e-commerce, a récemment lancé un abonnement de ce type permettant à ses clients de livraisons gratuites. Comme Amazon, elle devrait, elle aussi, instaurer un service d’un centime pour les achats hors abonnement.

Post author