Le management de projet et ses particularités dans les PME

Depuis quelques années, la gestion de projet dans une entreprise est devenue une stratégie efficace pour améliorer l’organisation et s’adapter de manière pertinente aux changements. Cependant, pour gérer et manager un projet dans une PME, il est nécessaire de suivre et de respecter quelques étapes pour mener à bien les actions et avoir un résultat concret.
startup-bandeau
Le cadrage

Tout développement de projet débute par le cadrage. C’est l’étape essentielle qui permettra de connaître ce que l’on va faire et ce qui est prévu de produire. C’est lors de cette étape que les managers retracent la genèse du projet. Ils définiront également sa finalité et le livrable à produire, ainsi que les objectifs globaux qui devront être atteints. Dans ce cadrage, il est essentiel de déterminer les clients finaux ainsi que les utilisateurs.

Les objectifs du projet seront définis à partir des besoins des clients et du marché. Cela amènera par la suite à la définition des activités à faire pour atteindre les objectifs. Les objectifs seront déterminées sous deux axes, en considérant le temps et le budget. L’axe du temps permet d’établir un planning de réalisation et celui du budget le budget à allouer pour chaque activité, tâche et opération. L’organisation peut également se faire à travers des outils qui traitent la gestion des projets en ligne.

Quelle méthodologie pour conduire le projet ?

Différentes types de de méthodologie sont disponibles pour gérer et conduire efficacement un projet. Pour cela, si l’organisation veut être formelle et très précise, la méthode Prince2 est efficace. Elle permet de sectionner les activités et les tâches à faire en plusieurs étapes et de suivre un cahier des charges bien peaufiné. Cependant, il faut avoir en tête que chaque phase aura une vision sur le livrable final et les attentes du client.

Le processus agile est une autre manière de gérer un projet en PME. Il a quelques similitudes avec le Prince2, mais avec des démarches moins formelles. Cette pratique demande à l’équipe projet de mettre le client et l’utilisateur final au cœur du process. Dans ce cas, l’avancement sera plus flexible et considérera le user stories à chaque étape du développement.

La conduite du projet

Que ce soit pour une gestion de projet agile ou plus rigide comme le Prince2, il est toujours nécessaire de créer un backlog produit. Les backlogs sont les points de départ qui définissent les actions et les tâches de chacun dans le développement du produit. Ils permettent de lister les fonctionnalités attendues du produit final ou les avantages que les utilisateurs auront sur le livrable.

Dans la conduite du projet, il est nécessaire d’organiser les équipes en fonction de ses besoins et de tenir des réunions et des séances de travail collectives pour discuter de l’avancement, des obstacles rencontrés et des résultats acquis. Le rôle du chef de projet est de gérer toutes les ressources et d’apporter les changements nécessaires dans l’organisation.

Post author